Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Ancien d'Algérie

FORT MECONTENTEMENT DES ANCIENS COMBATTANTS EN ALGERIE

24 Novembre 2019 , Rédigé par Gérard TROSSEVIN

POURQUOI CE FORT MÉCONTENTEMENT DES ANCIENS COMBATTANTS EN AFRIQUE DU NORD FACE AU PROBLÈME DE L'ATTRIBUTION DES BENEFICES DE LA CAMPAGNE DOUBLE

De quoi s’agit-il ?
Les bonifications de campagne de guerre simple et double sont un droit à réparation accordé aux anciens combattants fonctionnaires et assimilés par la loi du 14 avril 1924. Leur bénéfice fut étendu progressivement aux agents de certains services publics (décision du ministère des transports le 31/03/1964).
Ces bonifications, destinées à compenser les préjudices subis au cours des guerres par les intéressés défavorisés par rapport à leurs collègues n'ayant pas été soumis aux mêmes obligations, ont pour effet d'améliorer la pension de retraite par une majoration du temps de service effectué dans une administration ou le service public considéré.
Leur attribution relève de la compétence du Ministère de la Défense (définition des opérations) et des Ministères du Budget et de la Fonction Publique (pension de retraite).
Le 9 décembre 1974, la loi no 70 1044 ayant reconnu dans des conditions de stricte égalité avec les combattants des conflits antérieurs, les services des anciens d'Afrique du Nord, nous avons légitimement revendiqué pour eux le bénéfice de la campagne double. Or, jusqu'à présent, les services militaires accomplis pendant les opérations d'Afrique du Nord n'ont ouvert droit qu'au seul bénéfice de la campagne simple (décret 57 195 du 14/02/1957).
La dernière décision du Ministère des Armées est de décompter que les actions de feu ! Ces actions de feu, dont personne n’a raisonnablement pu tenir attachement au moment où elles se sont produites.
En gros pour déterminer l’impact sur les retraites prenons l’exemple d’un homme ayant accompli 2 ans en Algérie le décompte en campagne simple est de 2 ans pris en compte actuellement alors qu’en bénéficiant de la campagne double cela ferait 2x3=6ans comptant pour sa retraite. La perte est donc considérable.
En gros, pour des raisons bassement budgétaires, seuls les anciens combattants en Afrique du Nord sont privés du bénéfice de la double campagne.
C’est à mes yeux une injustice flagrante et il me paraît impensable de ne pas revendiquer haut et fort le rétablissement des droits acquis par la loi du 14 Avril 1924.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article