Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Ancien d'Algérie

CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE 2019

13 Novembre 2019 , Rédigé par Gérard TROSSEVIN

 

Discours de Gérard Trossevin

Discours de Gérard Trossevin

L'arrivée au Monument aux morts

L'arrivée au Monument aux morts

L'assistance

L'assistance

Les anciens combattants de la FNACA  étaient présents en fin de matinée, lundi 11 novembre. Ils célébraient le 101e anniversaire de l’armistice de 1918, qui a mis fin à la Grande Guerre. Par leur présence, ils tenaient à perpétuer ainsi le devoir de mémoire aux soldats qui ont laissé leur vie lors de cette guerre.
Ils comptaient beaucoup sur la présence des plus jeunes car ce sera bientôt à eux de veiller sur des lendemains meilleurs, mais seuls 3 très jeunes élèves ont participé valeureusement. Bien sur, ils voudraient compter sur les parents afin de s’appuyer sur ces moments pour développer le sentiment de citoyenneté chez les enfants.
Le Président du Comité de Valflaunès-Grand Pic Saint-Loup a prononcé le discours suivant :
 
 
Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les élus municipaux,
Mesdames, Messieurs,

 
En ce 11 novembre 2019, au moment où le monde redoute de nouveaux conflits armés, nous sommes réunis devant ce monument aux morts afin de  commémorer la fin de la première Guerre mondiale, et pour célébrer la paix.
 
101 ans déjà que cette guerre sans aucun doute possible la plus violente, la plus horrible  et la plus meurtrière de toutes les guerres s’est achevée avec un bilan terrible : 19 millions de morts dont  10 millions de soldats et 9 millions de civils et 20 millions de blessés ou mutilés.
Aujourd'hui, il ne reste plus de survivant de ce conflit, mais nous devons le devoir de mémoire et nous devons le transmettre aux générations futures.
 
La société aujourd’hui semble avoir perdu ses repères et ses valeurs ; elle est devenue particulièrement égoïste, elle oublie facilement ce qui ne la touche pas directement et c’est un constat infiniment consternant. Nous n’en voulons pour preuve toutes ces guerres que consciemment ou inconsciemment les français veulent oublier malgré leur cortège d’horreurs.
Pourtant pour son développement, la démocratie exige une  mise à niveau des mentalités et des comportements, avec aussi  un regain de civisme  et de participation citoyenne.
Ce 11 novembre, nous devons aussi rendre hommage aux victimes de toutes les guerres. A celles de 39/45, à celles d’Indochine, d'Algérie ainsi qu'à celles d’autres champs de bataille.
En hommage à tous ceux qui sont morts pour la paix et notre liberté, nous devons nous élever contre toute forme de violence et nous souvenir que la paix ne dépend finalement que de nous.
 
Notre génération est la seule à avoir connu une guerre, et elle en a été marquée à vie.
Le souvenir de toutes ces guerres  nous impose à tous et à tout prix  le devoir de mémoire et celui de préserver les nouvelles générations de pareilles horreurs. Et force est de constater qu'il  demeure aujourd'hui  beaucoup d'efforts à faire pour y parvenir.
N'oublions pas que chacun de nous a l'obligation morale  d’être acteur afin de laisser à nos enfants un monde meilleur que celui vers lequel nous nous dirigeons. L’avenir appartient aux générations à venir nous devons tout faire pour leur donner confiance en elles.
Vive la République, et Vive la France.
 
 
                                 Gérard TROSSEVIN
Président du Comité FNACA de Valflaunès - Grand Pic Saint-Loup
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article