Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Ancien d'Algérie

COMMÉMORATION DU 8 MAI 1945

9 Mai 2019 , Rédigé par Gérard TROSSEVIN

Malgré le mauvais temps et la pluie qui n'a pas cessé, les anciens combattants d’Algérie  étaient venus nombreux hier pour commémorer la victoire du 8 Mai 1945 au monument aux morts, déposer une gerbe et honorer ainsi la mémoire de leurs pères et de leurs anciens.

Une cérémonie qui s'est déroulée en présence de Gérard Fabre, Maire,  d’un représentant de la Gendarmerie Nationale, d’un détachement des Sapeurs Pompiers, d’un détachement de la Marine Nationale, de Jacques Gorlier, René Jeanjean Adjoints et de Mmes Caroline Moriconi, Véronique Bel et  Dominique Lafleur Conseillers Municipaux.

Nous avons bien sur déploré une fois de plus l’absence du corps enseignant pourtant représenté au sein du Conseil Municipal ainsi que celle des enfants des écoles. Il semble désormais difficile que les jeunes citoyens de notre commune puissent être demain les porteurs d’une mémoire qu’il ne faut pourtant pas laisser s’éteindre.

Notre association tient à remercier M. le Maire et sa Municipalité pour la remarquable tenue de cette cérémonie suivie d’un excellent pot de l’amitié.

Ci-dessous le discours prononcé par notre Président :

Monsieur le Maire, Mesdames & Messieurs les élus, Monsieur le représentant de la Gendarmerie Nationale, Messieurs les représentants des Sapeurs Pompiers, Messieurs les représentants de la Marine Nationale, Mesdames et Messieurs,

 

Nous sommes réunis aujourd’hui devant le monument aux morts de Valflaunès, pour commémorer le 74ème anniversaire de la victoire des forces alliées sur l’Allemagne nazie.

Le 8 mai 1945, prenait fin en Europe la guerre la plus meurtrière qu’ait jamais connue l’humanité, un conflit armé qui coûta la vie à plus de 50 millions d’êtres humains, dont la moitié de civils. Le 8 mai 1945, grâce aux Forces Françaises Libres et aux combattants de la résistance, la France appartenait au camp des vainqueurs : elle effaçait la débâcle de mai 1940 et retrouvait sa place parmi les grandes nations. Pendant 5 ans, sur différents continents, en Afrique Noire, en Afrique du Nord, dans le Pacifique, en Italie, en France puis sur le sol allemand, nos soldats des forces françaises se sont battus pied à pied aux cotés des troupes alliées.

Ces troupes alliées furent qui furent précédées et rejointes par les combattants de la résistance dont le courage et le sacrifice réhabilita l’honneur du peuple français souillé par la collaboration du régime de Vichy.

Rendre hommage aux combattants de la guerre de 39-45, c’est, bien sûr, d’abord fêter la victoire des troupes alliées, la victoire des valeurs humanistes et démocratiques sur l’idéologie barbare et criminelle du régime nazi. C’est également rappeler le prix payé pour la reconquête de la liberté de notre territoire, se souvenir de tous ceux qui ont payé de leur vie, le prix de notre liberté.

En cette journée nationale, la France se souvient de tous ceux qui ont souffert, militaires et civils, tombés au combat ou sous les bombes, pourchassés, déportés, victimes de l’antisémitisme et de l’obscurantisme. Cette cérémonie patriotique, c’est enfin l’occasion d’exprimer notre attachement à la paix. Depuis 74 ans, les pays du vieux continent ont su dépasser les antagonismes qui les opposaient précédemment pour construire ensemble la Paix, indispensable pour assurer un avenir meilleur et fraternel aux générations futures. Pour autant, la vigilance reste plus que jamais de mise. Plus que jamais, le devoir de mémoire est devenu impératif aux parents afin de l’inculquer à leurs enfants.

 Vive la République, Vive la France, et Vive la Paix !

 

 

Gérard Trossevin

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article