Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Ancien d'Algérie

Discours de Gérard TROSSEVIN le 8 Mai 2018

8 Mai 2018 , Rédigé par Gérard TROSSEVIN

Monsieur le Maire,

Mesdames, Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs,

 

Le 8 mai 1945, il y a 73 ans, l'Allemagne nazie, et ses alliés capitulaient après 5 années d'un terrible, cruel et douloureux conflit.

 

Le chemin pour y arriver avait été long et cette victoire de 1945 qui refermait une page  sombre de notre histoire, 31 ans après le début de la 1ère guerre mondiale dont on commémorera cette année le centenaire de sa fin, nous la devons à nos alliés, à la Résistance, à tous les martyrs connus ou anonymes, sans oublier l'armée Française renaissante.

 

Le 8 mai 1945, c'était enfin l'heure de la victoire de la Démocratie et de la Liberté en Europe, une victoire payée de dizaines de millions de morts et de centaines de millions de blessés.

 

Le 8 mai 1945, tout le monde découvrait aussi l'horreur des camps de concentration, la déportation, les massacres en masse d'hommes, de femmes et d'enfants, les millions de juifs exterminés et on espérait que jamais un tel drame ne se reproduirait. 

 

Nous sommes tous collectivement les héritiers de cette paix, chèrement acquise, nous devons en être fiers et heureux. Mais ce monde est toujours fragile avec toujours, ici et là, des guerres, des massacres, des dictatures, des libertés bafouées, des Droits de l'homme niés, des appels récurrents aux meurtres, attentats et assassinats, des intégrismes aux accents violents et aux menaces permanentes d’attentats.

 

Aujourd'hui, 8 mai 2018, une nouvelle fois il nous faut donc nous souvenir de tous ceux qui ont donné leur vie et leur jeunesse pour la Paix, la Démocratie et la Liberté et à qui nous nous devons de continuer leurs combats pour des valeurs pour lesquelles ils sont morts.

 

La Paix pour la Démocratie et la Liberté est un combat quotidien. Elle exige des citoyens informés, conscients, responsables et déterminés mais il reste beaucoup à faire en termes d'éducation pour y arriver. 

 

C'est un combat que nous nous devons de mener en souvenir et en hommage de tous ceux qui sont morts entre 1939 et 1945 et c’est un combat que nous devons aussi et surtout à nos enfants.

 

Vive la République, Vive la France, et Vive la Paix !

 

 

Gérard Trossevin

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article